Blog artisan

devenir paysagiste independant

Devenir paysagiste indépendant

Nombreux sont les jardiniers paysagistes qui souhaitent se lancer à leur propre, développer leur portefeuille de clients afin de vivre une aventure en freelance. Avant d’aller plus loin, il faut connaître ce qu’est un jardinier paysagiste. En effet, c’est un spécialiste des opérations techniques d’aménagement et d’entretien des espaces verts. Ce dernier peut aussi apporter son expertise en ce qui concerne les terrains de sport, les bordures de voirie ainsi que pour les autres types d’espaces verts. Son rôle consiste à préparer les sols, effectuer des plantations, installer des équipements d’arrosage automatique, de clôture, de réaliser des maçonneries légères, d’entretenir les espaces verts, et bien d’autres choses encore. Celui-ci peut travailler pour une entreprise et être salarié, ou à son propre compte, c’est-à-dire, indépendant.

Diplômes et formations nécessaires

Puisque le métier de jardinier paysagiste n’est pas réglementé par l’Etat, aucun diplôme ne conditionne donc l’accès à ce milieu. Toutefois, il est vivement conseillé de faire une formation reconnue dans le but de convaincre vos clients lors de vos prestations. Les formations les plus répandues sont entre autres : un CAPA avec l’option ‘travaux paysagers’, ‘productions horticoles, spécialité pépinières, productions florales et légumières’ ou ‘jardinier paysagiste’. Un BEPA avec l’option ‘travaux paysagers’ ou ‘Horticulture et Pépinières’. Un BPA, option ‘travaux des aménagements paysagers’. Baccalauréat Professionnel, option ‘Aménagements paysagers’ ou encore Baccalauréat Technologique STAV (Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant).

Le choix de votre statut juridique

Si vous voulez devenir jardinier paysagiste freelance, il est recommandé de faire votre choix parmi les statuts juridiques à savoir : l’EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée). En effet, l’entrepreneur n’est responsable qu’à la hauteur du montant de ses apports en capital au sein de l’entreprise. Au cas où celui-ci fera de mauvaises affaires, son patrimoine personnel sera protégé et ne peut être utilisé dans le but de recouvrer une éventuelle créance. L’EIRL (Entreprise universelle à responsabilité limitée). Ici, ce sont les mêmes avantages que l’EIRL à la différence que le dirigeant est considéré comme un travailleur indépendant. Il bénéficie d’un régime de protection sociale spécifique, pas plus performant que celui d’un salarié. Mais ce n’est pas tout. Il y a aussi la SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle), le statut micro-entrepreneur, qui de son côté, est simple à créer, à gérer et aussi à dissoudre.

Quid de visibilité

Dans le but d’assurer la réussite de votre projet, il est important de développer votre portefeuille de clients. Et en tant que jardinier paysagiste, vous pouvez référencer votre activité dans tous les annuaires professionnels et bases de données en ligne pour être visible auprès de la clientèle BtoB et BtoC, mettre les réseaux sociaux à contribution (Google MyBusiness, Pages Jaunes, Facebook, Instagram, etc), sans oublier de préciser votre zone géographique, faire le bouche-à-oreilles tout en donnant priorité à la communication locale à travers l’affichage de flyers chez les commerçants, le marquage sur véhicule ou la publicité dans les journaux locaux. Mais très souvent, un point très important est négligé dans votre perspective de faciliter la réussite de votre entreprise. Il s’agit en effet de faire recours aux services d’une société de domiciliation.

Voilà notre article sur comment devenir paysagiste indépendant.

Articles recommandés

Trouver un ostéopathe à l’herbergement

Trouver un ostéopathe à l’herbergement

Trouver un ostéopathe à l’hébergement De plus en plus de personnes recourent à des séances d’ostéopathie pour se soulager de différentes douleurs. La plupart du temps, la majorité de ces séances se déroulent dans le cabinet de l’ostéopathe. Toutefois, certains...

5 conseils pour rénover sa maison dans les règles de l’art

Le bien-être dans une maison passe nécessairement par l’entretien. Quelques années après la construction ou après quelque temps d’habitation, vous devez penser à apporter des nouveautés dans votre maison. La rénovation de votre habitat reste l’une des choses que vous...